Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SPELC LORRAINE

Suite à une enquête nationale du SPELC, nous avons pu démontrer au ministère que dans beaucoup d'établissement , l'attribution des IMP relevait du secret-défense et de la décision arbitraire du chef d'établissement.

 Le  ministère a rappelé  avec  forcer et  au Secrétariat général de l'Enseignement catholique l'obligation pour les chefs d'établissements de mener une concertation avec les enseignants avant l'attribution des IMP.

Dans une lettre adressée le 13 septembre 2018, le Secrétaire général de l'Enseignement catholique rappelle avec fermeté aux directeurs diocésains cette obligation de concertation dans les établissements privés, en particulier sur l'attribution des IMP.

Elle doit donc se  faire en réponse à l'injonction administrative, mais surtout en application du texte adopté par le Conseil national de l'Enseignement catholique (CNEC) le 7 juillet 2015.

Le ministère a précisé qu'il envisageait de demander aux recteurs de vérifier l'existence de la concertation en demandant les compte-rendus de cette instance aux chefs d'établissement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article