Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SPELC LORRAINE

Le recteur a convoqué vendredi 29 mai toutes les organisations syndicales pour un échange sur la réforme territoriale au niveau de l'enseignement.

Eric SIMONIN et Daniel GENGENBACH représentaient le SPELC

Le recteur a reprécisé la situation :

ÉTAPE N°1 TERMINÉE : 27/07/2014 : Loi de la modernisation territoriale. Strasbourg est désigné comme métropôle régionale.

ÉTAPE N°2 TERMINÉE : 16/01/2015 : Loi relative à la délimitation des régions : Nous faisons partie de l'ACAL :

Alsace Champagne Ardennes Lorraine ( ACAL nom provisoire : ordre alphabétique).

ÉTAPE N°3 EN COURS : Loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République qui définira les attributions et les compétences dans la région.

L'Éducation Nationale bénéficie d'une situation et d'un traitement à part :

Les services de l'Éducation nationale sont déconcentrés et ont toujours été organisés sur une base régionale.

Région = académie.

Un travail d'adaptation spécifique à chaque territoire devra être fait :

  • sans forcément uniformité sur tout le territoire.

  • avec primat du service public de proximité.

  • Avec convergence de l'action territoriale

  • sans alignement systématique sur la géographie

Ainsi :

  • contrairement aux directions régionales interministérielles de l'état : DIRRECTE / DRAC / ARS ..., il n'est dit nulle part qu'il devra y avoir un seul rectorat par région.

  • Un préfet préfigurateur a été nommé pour aller vers une organisation unique alors qu'un recteur coordonnateur ( = rectorat coordonnateur) est chargé d'une mission de coordination de 3 académies dont les limites ne sont pas remises en cause.

  • Pour l'instant, aucune fusion, aucun (re)découpage n'est prévu.

  • Le souhait de maintenir la proximité du service public est réel.

Aussi :

  • Lorsqu'un préfet ou un président de région parleront au nom de la région, c'est un recteur qui parlera au nom des trois recteurs.

  • En certaines occasions, le recteur coordonateur s'exprimera seul au nom des trois.

  • En certaines occasions, le collège des recteurs désignera un des trois pour porter la parole commune.

  • En certaines occasions, un recteur aura à charge un dossier commun aux trois académies.

Les travaux préparatoires sont engagés :

  • avec le préfet préfigurateur.

  • Concertation avec les différents acteurs.

  • Inventaire puis harmonisation des pratiques ( inspecteurs)

Par ailleurs, la ministre a déclaré que :

  • L'Éducation reste bien nationale.

  • Les évolutions dans les académies ne devaient avoir aucun impact sur l'évolution de carrière des enseignants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article