Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par SPELC LORRAINE

Dans un courrier du rectorat daté du 18 octobre et adressé à l'IA des Vosges concernant les indemnités pour les activités péri-éducatives pour l'année scolaire en cours, les enseignants de l'école Notre-Dame Saint Sigisbert à Nancy ont appris que ces indemnités ne seraient pas versées cette année alors que la mise en place de ces activités était effective depuis la rentrée de novembre.

 

Un courrier de Mr Vacelet à Mme Raveneau, chef d'établissement de l'école ND ST Sigisbert daté du 26 novembre explique que le crédit habituellement affecté à ces activités a été utilisé pour financer l'ouverture de classes et que cette décision a été prise avec les représentants des chefs d'établissement et le rectorat.

 

Le SPELC est indigné du procédé  et signifie sa totale désapprobation :

  • - Quelques soient les justifications que pourraient apporter les chefs d'établissements, ceux-ci se permettent d'utiliser une prime versée pour service fait par des enseignants dans des négociations où les syndicats sont absents et c'est inadmissible.
  •  Les chefs d'établissement n'ont aucune légitimité pour négocier avec l'administration les salaires et les primes des enseignants.

 

Vous trouverez en PJ la lettre que Daniel Gengenbach, président régional du SPELC adresse au Recteur et aux directeurs diocésains de l'académie. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article